3648

Les symptômes de la peur du dentiste

Les caractéristiques et symptômes de la phobie du dentiste ou dentophobie ou stomatophobie.

Les symptômes liés à la phobie dentaire ou peur du dentiste peuvent varier d’une personne à l’autre.

symptômes dentophobie

Les principaux symptômes des patients dentophobiques

Voici les symptômes principaux constatés lors des traitements dentaires chez le dentiste sur les personnes ayant la phobie du dentiste :

– Insomnies dans la nuit précédant le rendez-vous,
– Accélérations des battements du cœur (Tachycardie),
– Transpirations excessive,
– Haut-le-cœur,
– Tremblements,
– Hyperventilation,
– Réflexe nauséeux chez le dentiste (nausées).

A noter que les nausées incoercibles récurrentes chez le dentiste constituent souvent une variante symptomatique de la peur du dentiste, en particulier chez l’homme.

Dans les cas extrêmes on peut observer une attaque de panique avec malaise général, sensation de mort imminente, tachycardie, sueurs, voire même des évanouissements, etc.

 

Le refus de se rendre chez le dentiste dû à cette appréhension peut avoir des conséquences catastrophiques sur l’hygiène dentaire ainsi que sur l’état général physique et psychique du patient.

Les personnes phobiques du dentiste ont tellement peur de recevoir un traitement dentaire qu’elles évitent les soins dentaires quelles que soient les conséquences, même douloureuses.

En effet beaucoup de gens refusent les soins dentaires même s’ils ont une urgence dentaire, comme un abcès en phase aiguë.

Les gens qui ont très peur de soins dentaires ont souvent un « cycle de l’évitement », dans lequel ils évitent les soins dentaires jusqu’à ce qu’ils expérimentent une urgence dentaire grave nécessitant un traitement invasif souvent pénible, ce qui peut renforcer leur peur du dentiste.

 

Les pourcentage de fréquence dans la population de la peur du dentiste

Dans la plupart des cas les personnes ressentent une légère peur du dentiste, c’est-à-dire des appréhensions ou des angoisses passagères qui ne font pas obstacle à un contrôle, voire à un traitement dentaire régulier.

Concernant la vraie phobie du dentiste, elle est fréquente chez une personne sur dix environ.

Les femmes ont tendance à déclarer plus de peur que les hommes.

Les patients plus jeunes ont tendance à déclarer être plus craintifs que les personnes plus âgées.

Les patients ont tendance à déclarer être plus craintifs des procédures les plus invasives, telles que la chirurgie buccale par apport aux traitements moins invasifs, tels que des nettoyages dentaires professionnels ou la prophylaxie ce qui semble logique.

 

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

PARTAGER LES INFORMATIONS DE CETTE PAGE